Bukavu : L’Unicef organise sa revue annuelle 2023 dans le cadre du programme de coopération avec la RDC

L’objectif de cette revue tenue le jeudi 2 Novembre est d’évaluer les activités planifiées et réalisées au cours de l’année 2023 par les partenaires Étatiques et non Étatiques de l’UNICEF.

La séance de revue a été ouverte par le ministre provincial du plan, Mbale Wakilongo, en présence de plusieurs membres du Gouvernement, des responsables de l’UNICEF et différentes autres autorités.

Dans son mot, Faiza Meguellati, la représentante du chef de bureau de l’UNICEF au sud-Kivu, affirme que cet organisme onusien a dépensé plus de 25 millions de dollars américains (en cash et en fournitures) pour répondre aux besoins de la population sur toute l’étendue de la province dans ses différents domaines d’interventions.

Les échanges tenus en la salle de réunion de l’hôtel New Riviera ont commencé, d’abord, par un exposé sur le niveau des progrès des indicateurs de performances réalisés par le bureau de l’UNICEF.

Ensuite, des points focaux de différents programmes ont présenté les rapports de leurs secteurs. C’est, notamment, les programmes de Protection, de Nutrition, de Wash, de Santé, d’Éducation, d’urgences, SBC et CAP.

Pour l’éducation, par exemple, il y a la construction de 15 salles de classes et la formation de plus de 2.200 jeunes en métiers. Plus de 40.000 enfants ont également été dotés de kits scolaires et 1.300 enseignants formés.

Le Représentant de l’EPST, Léon Musagi, Chef des services généraux à la direction provinciale de l’EPST, affirme que la plupart des activités ont été réalisées dans son secteur, même si les défis restent nombreux, suite aux moyens financiers limités.

León Musagi souligne que la grande recommandation soulevée à l’issue  de ces assises est celle du soutien à la gratuité de l’enseignement qui a vu plusieurs milliers d’enfants être récupérés.

Cependant, la plupart d’entre eux manquent des bancs où s’asseoir en classes. Pour cette raison, il a été recommandé à l’UNICEF, dans sa mission légendaire de secourir les enfants, à appuyer le Gouvernement pour la fabrication des pupitres pour ces élèves qui étudient à même le sol dans plusieurs écoles au Sud-Kivu.

A cette occasion, les jeunes reporters de l’UNICEF ont salué la prise en compte de la voix des enfants dans la prise des décisions qui les concernent pour leur bien-être et leur développement.

Par ailleurs, le chef de la division du plan, Justin Kasholo, soutient qu’en moyenne 90% des activités de tous les secteurs ont été réalisées. Il salue l’implication de toutes les parties prenantes et l’appui de l’UNICEF.

Il explique que d’autres activités planifiées, encore en souffrance, sont en cours de réalisation pour les deux mois restants avant la fin de l’année 2023.

Il sied de signaler que les revues annuelles 2023 se tiennent dans différentes provinces de la RDC, avant la consolidation des résultats au niveau national par l’UNICEF.

Pascal Ngaboyeka

Abonnez-vous pour ne plus jamais rater nos prochaines publications.

Les commentaires sont fermés.